Budget 2021 de la Région Ile-de-France : Les groupes de gauche et écologistes présentent un plan massif de lutte contre la précarité

Les conséquences économiques et sociales de la pandémie ont déjà provoqué une explosion de la précarité dans notre pays, et tout particulièrement en Ile-de-France. 

Les alertes se multiplient sur la situation dramatique dans laquelle vont être plongés des centaines de milliers de Franciliennes et de Franciliens. Notre région va compter plus d’1 million de personnes sans-emploi à la fin de l’année 2020. 

Face à ce choc, le Budget Primitif 2021 présenté par la droite régionale ne comporte aucune mesure d’ampleur capable d’éviter aux plus fragiles et aux personnes les plus exposées de basculer dans la précarité. 

Rassemblés au sein d’un intergroupe, les groupes de gauche et écologistes proposent au débat un plan massif de lutte contre la précarité à hauteur de 100 millions et articulé sur quatre volets :

  • Un plan de lutte contre la précarité étudiante doté de 50 millions €, comprenant un fonds à destination des jeunes pour les aider à prendre en charge leurs dépenses liées au logement, qui pèsent très lourd sur leur budget ;
  • Un plan exceptionnel de lutte contre la précarité énergétique des logements doté de 20 millions € dès 2021, pour rattraper le retard pris par la Région depuis 2016 et répondre enfin à cet enjeu économique, social et écologique majeur, là où la majorité régionale a tout simplement abandonné cette politique de 2016 à 2020 ;
  • Un soutien massif aux associations de solidarité avec 7 millions € pour accompagner les organisations d’aide alimentaire, fragilisées par la majorité régionale qui a réduit à néant le soutien en fonctionnement au tissu associatif durant son mandat ;
  • Une action volontariste de la Région pour protéger l’emploi des Franciliens avec 20 millions € d’aides aux entreprises conditionnées par un maintien de l’emploi et des engagements écologiques et sociaux pour mettre enfin l’action économique de la région en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Toutes ces propositions ont été refusées par Valérie Pécresse et les élus de sa majorité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s