Vœu du groupe Écologistes et Progressistes pour l’Île-de-France relatif au respect des Droits humains en Pologne

Vœu déposé par le groupe Écologistes et Progressistes pour l’Île-de-France lors de la séance plénière du Conseil régional du 19 novembre 2020

Considérant les mobilisations sans précédent pour préserver le droit à l’avortement qui ont lieu depuis octobre 2020 en Pologne ;

Considérant l’augmentation depuis 2015 des stigmatisations publiques envers les minorités, en particulier les personnes LGBTQI+, par les autorités polonaises ;

Considérant la campagne électorale présidentielle de 2020 en Pologne qui a fait des personnes LGBTQI+ une cible et un enjeu électoral ;

Considérant les propos du Président de la République de Pologne, Andrzej Duda, comparant « l’idéologie LGBT » au « néo-bolchévisme» ;

Considérant les arrestations et le traitement infligé à 48 militants LGBTQI+ le 7 août 2020 ;

Considérant les violences et arrestations arbitraires, sans consultation d’avocat possible, dont ont été victimes des manifestants pour le droit à l’avortement fin octobre 2020 ;

Considérant que, depuis 2019, environ une centaine de localités polonaises (dans lesquelles vit plus de 30 % de la population du pays) ont adopté des résolutions pour déclarer leur territoire « zone sans LGBT » ou « zone libre de toute idéologie LGBT » ;

Considérant qu’au-delà de la stigmatisation publique des personnes LGBTQI+, des services privés peuvent, par une décision de la Cour constitutionnelle du 26 juin 2020, être refusés à des personnes LGBTQI+ au sein des « zones sans LGBT » ou « zone libre de toute idéologie LGBT+ » ;

Considérant la position officielle de l’épiscopat polonais en faveur des « thérapies de conversion » ;

Considérant les débats pour conditionner l’attribution de fonds européens en Pologne au respect de la législation européenne en matière de lutte contre les discriminations et de protection des Droits fondamentaux ;

Considérant la condamnation unanime de ces discriminations par les institutions européennes, notamment par le Parlement européen à plusieurs reprises et par la présidente de la Commission européenne lors de son discours sur l’état de l’Union du 76 septembre ;

Considérant la « lettre de soutien à la communauté LGBTI » par les ambassadeurs de cinquante pays de monde à destination du gouvernement de Pologne le 22 septembre 2020 ;

Le Conseil régional d’Île-de-France

  • condamne les graves discriminations à l’égard des personnes LGBTQI+ en Pologne ;
  • apporte son soutien aux personnes LGBTQI+ et aux mouvements citoyens et associatifs défendant les droits LGBTQI+ en Pologne ;
  • apporte son soutien aux mouvements des femmes polonaises défendant le droit à l’IVG ;
  • appelle les autorités polonaises à mettre fin aux « zones sans LGBT » et aux « zones libres de toute idéologie LGBT » ;
  • appelle au respect par la Pologne de la législation européenne et internationale en matière de non-discrimination et de respect des droits humains ;
  • demande que le versement de fonds européens soit conditionné au respect de l’État de Droit et des Droits fondamentaux, comme le demande la Commission européenne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s