Conseil régional d’Ile-de-France: la chambre régionale des comptes dévoile le bilan accablant de la présidence de Valérie Pécresse

La Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France (CRC-IDF) a publié vendredi 21 février un rapport accablant sur la gestion du Conseil régional par Valérie Pécresse.

Le Président du Groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Écologiste et Centriste (RCDEC), Eddie Aït, précise : « Malgré toutes les manœuvres et l’hyper-communication de l’exécutif régional, la Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France confirme nos inquiétudes sur la gestion du conseil régional présidé depuis décembre 2015 par Valérie Pécresse.

Alors qu’elle justifie encore la baisse des dépenses de fonctionnement par l’augmentation de l’investissement, la CRC-IDF rappelle que les dépenses d’investissement sont si mal exécutées qu’elles sont en réalité en baisse par rapport à la précédente mandature. Ce sont autant de centaines de millions d’euros qui auraient pu être consacrés à l’amélioration des transports, à la rénovation des lycées publics ou à la construction de logement sociaux. Pire encore, le déménagement à Saint-Ouen a été mené en dépit du bon sens. Il en résulte une profonde désorganisation des services, un mal être grandissant chez les agents publics et de nombreux dysfonctionnements en matière de sécurité.

Une gestion défaillante illustrée encore récemment par l’annulation des vœux de l’exécutif, par la tenue de la séance plénière de mars 2020 dans les anciens locaux du 7ème arrondissement (alors que l’ensemble des élus et agents ont déjà déménagé) et par la promesse non tenue de devenir propriétaire du nouveau siège de région. »

Face aux critiques de Valérie Pécresse sur le fonctionnement de la CRC-IDF, Emmanuelle Cosse, Conseillère régionale RCDEC, membre de la Commission des finances, tient quant à elle à rappeler que « cette structure indépendante et impartiale effectue un travail essentiel, difficile et rigoureux au service de l’intérêt général et de tous les Franciliens. La Présidente de région devrait donc répondre sur le fond à ses observations plutôt que de choisir une stratégie d’enfumage en créant de fausses polémiques ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s